La Fondation recherche un(e) Infirmier DE pour ses Appartements de Coordination Thérapeutique, structures médico-sociales, qui aide les personnes à retrouver le maximum d’autonomie possible dans tous les champs de vie

Retrouver le sens du soins et de l’accompagnement ?

  • participe à l’admission des nouveaux résidents,
  • contribue à la coordination médicale ainsi qu’aux projets personnalisés médicaux sociaux des résidents en lien avec l’équipe pluridisciplinaire (médecin coordinateur, psychologue, et travailleurs sociaux),
  • réalise les entretiens individuels (bureau/visite à domicile),
  • participe à l’accompagnement collectif des résidents: groupes d’expression, ateliers santé et éducation thérapeutique, sorties en groupe…

Permettre le maintien à domicile des personnes isolées par l’âge, la maladie ou le handicap.

Reconnue d’utilité publique depuis 1932, à la Fondation Maison des Champs nous faisons vivre les valeur de solidarité, d’aide, d’accompagnement et de bienveillance.

Temps plein
en CDI

  • Inscription à l’ordre infirmier obligatoire avec numéro Adélie
  • débutant accepté
  • Application de la CCN 51
  • Salaire minimum temps plein de 2278 € brut et reprise de l’ancienneté à 100%
  • Tickets Restaurant en fonction du temps de travail
  • 15 RTT par an pour les personnes en temps plein
  • du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h00

32 places d’hébergement,
réparties sur les 20ème, 11ème, 19ème arrondissement de Paris.

Vous êtes titulaire d’un diplôme d’Etat, envoyez votre candidature :

En ligne
en envoyant votre CV et lettre de motivation et en remplissant le formulaire ci-dessous.

Par mail
en envoyant votre CV et lettre de motivation
à recrutement@fmdc.fr

    CV :

    En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

    Être chez soi, c’est Être soi.

    Fondation Maison Des Champs

    La solidarité, la fraternité doivent se mettre en œuvre localement et au quotidien.

    Léon et Jeanne Poirier

    Le bénévole est celui qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui, en dehors de son temps professionnel et familial.

    Avis du Conseil Economique et Social 24.02.1993